Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 17:41
Le coffre est rempli, le lapin est casé à l’arrière avec la ceinture de sécurité passée entre les barreaux de la cage. L’enfant est à côté avec ses peluches, ses coloriages, ses livres, ses crayons de couleurs et des dizaines d’autres menus objets qui finissent de combler les rares espaces qui restaient sur la banquette arrière. Comment vais-je faire pour emmener mes plantes ? Pour la big size tomate, l’ananas et la courgette, c’est décidé depuis longtemps, ce sera bouteilles minérales retournées dans le bac. Ces plantes sont trop grosses ou trop hautes pour être bougées. Les bouteilles seront un moindre mal. En revanche, je veux emmener le palmier, mais il fera l’objet d’une « coupe de cheveux » digne d’un bleu arrivant au service militaire. Il restera chez papa qui veut bien lui mettre un peu de bouillie bordelaise (un remède naturel à base de cuivre) pour voir si cela élimine les petits points blancs qui envahissent la plante depuis quelques semaines. Il ira devant entre mes jambes. L’olivier passe pile derrière le siège du conducteur. Le basilic ira entre la cage du lapin et le fauteuil du conducteur. Il restait un bout de banquette et cela suffit à faire tenir le pot sans tomber sur l’olivier. Les trois salades rescapées des pucerons rempliront un trou par ci, un trou par là. La troisième ira devant, entre mes jambes. La jardinière de fraises ! Devant, entre mes jambes… Le poivron et le thym feront de même. De toute façon, je dois y mettre mon sac à main et la glacière aussi. Bref, tout entre. C’est super ! Je remonte une dernière fois à l’appartement pour voir si tout va bien côté tomate, ananas et courgette. Pas terrible : une bouteille ne coule pas et deux autres sont déjà à moitié vides  ! Tant pis, cela me fera une surprise au retour. Une année, une bouteille était tombée sur les deux que j’avais plantées et j’avais retrouvé une moitié de plante en pleine forme et l’autre moitié toute sèche . De toute façon, il faut partir. On avait dit qu’on arriverait pour le café et il est 4 heures de l’après-midi…
Au revoir la ville ! A nous la campagne et le soleil !
J’ai fait le voyage les pattes en l’air et je suis sortie de la voiture comme un cow-boy après trois jours de cheval. A chaque coup de frein, le basilic embaumait l’intérieur de la voiture à tel point que l’enfant a failli vomir et que devant, ça n’allait pas très fort non plus. Heureusement, nous sommes arrivés à bon port pour la première escale. Le palmier, deux salades, le poivron, le thym et la jardinière de fraises sont descendus. Nous avons poursuivi notre route le lendemain.
Le voyage vers la destination finale s’est bien passé aussi. Le basilic s’est habitué à ne plus émaner sa forte odeur à chaque freinage (à moins que nos narines ne se soient accoutumées). Depuis, il a encore poussé, même si j’ai donné une dizaine de feuilles à une voisine pour aller avec ses tomates (pourvu qu’elle ne nous invite pas à déjeuner !). L’olivier pousse aussi mais dans des proportions raisonnables. La salade monte en graines (de nouvelles plantations en perspective à la rentrée ! ).
Bien que je me sois jurée de ne plus rien acheter ni planter, sur place, j’ai craqué. En faisant une promenade, j’ai vu des amandiers dans un terrain vague. J’ai cueilli trois amandes et j’ai planté les fruits après avoir découpé la cosse et cassé la coquille. Chaque matin, je vais voir si ça pousse, mais pour le moment, rien. Il paraît que la bouillie bordelaise a fait des merveilles et que le palmier repousse à vue d’œil m’a dit maman ! Je crains le retour…





                   (photo main verte : l'olivier en plein farniente)

Partager cet article

Published by Main verte
commenter cet article

commentaires

cva 01/12/2008 17:08

Les enfants, les plantes, le chien ou le chat, c'est toujours une expédition de partir en vacances !

Main verte 01/12/2008 20:54


Oui, mais sans eux, c'est pas pareil


Présentation

  • : Le blog de Main verte
  • Le blog de Main verte
  • : les aventures de la culture en appartement
  • Contact

conseil écolo