Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

art : pastels et autres peintures et dessins

En août, ne te découvre pas d’une feuille

(photo Main Verte)
Le mois d’août est vite passé. Contrairement à mes idées de grand air pour les vacances, les plantes ont passé tout le mois à l’intérieur de la maison car dehors, elles grillaient. Résultat : l’olivier a deux feuilles en carton mais le basilic, qui commençait à brunir, a repris de la vigueur, une fois rentré.
Là-bas aussi le basilic a bien plu. Avant de partir, j’ai divisé le pot en deux et j’ai donné le nouveau pot pour qu’on pense à nous en mangeant une salade de tomates. Le basilic d’origine n’en a pas été affecté. Au contraire, de nouvelles tiges, qui vivotaient faute de place, se développent maintenant. En échange du pot de basilic, j’ai reçu un mandarinier avec de vraies mandarines dessus ! Sympa ! Mais le retour s’annonce serré…
La dernière semaine des vacances, nous sommes partis à la mer. Sur place, des fruits de la passion nous tendaient les bras. J’en ai pris deux pour les planter ici et chez mes parents. Le fruit de la passion forme une belle haie et ses fleurs sont vraiment insolites. Elles n’ont pas à proprement parler de pétales mais plutôt des piques comme des oursins, colorés par tiers en bleu, blanc, bleu. On dirait qu’un peintre les a créées.
Nous sommes aussi tombés sur des figues de barbarie bien rouges et nous en avons pris deux pour goûter. La figue de barbarie est une vraie traîtresse. Elle montre bien des petits piquants que l’on prend soin de ne pas toucher quand on la cueille. Mais entre les piquants, il y a d’autres petits piquants, invisibles, ceux-là, qui nous picotent pendant plusieurs jours et que l’on n’arrive pas à distinguer, même avec une loupe, lorsqu’on essaie de les retirer à la pince à piler. Pour couronner le tout, la figue de barbarie n’a même pas de goût. Elle est fadasse et remplie de pépins. J’en ai tout de même planté quelques-uns pour voir si des cactus pousseraient… juste à titre décoratif.
De retour de la mer, il a fallu faire les valises et repartir. Nous avons oublié tellement de choses que nous étions moins serrés au retour qu’à l’aller ! Mais mes petites plantes étaient bien du voyage.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je regarde souvent chez les copines non pas la fin mais le début. Je situe mieux. Bises.
Répondre
M
<br /> C'est une bonne idée car on comprend mieux la suite !<br /> <br /> <br />
M
Je n'ai pas de commentaire (je m'étonne moi-même !). Par contre, j'adore la photo que tu as faite. Bises.
Répondre
M
<br /> Merci, c'est ma préférée. Tu es allée loin pour la trouver ! Bises<br /> <br /> <br />