Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

art : pastels et autres peintures et dessins

La fin du poivron

C’est la fin du poivron. Il y a des jours où il faut savoir reconnaître la défaite. Je vous livre donc le récapitulatif d’une guerre aux multiples rebondissements où le courage ne m’a pas manqué mais pendant laquelle les Dieux ne m’ont pas non plus beaucoup soutenue.

27 septembre, une attaque-surprise était menée sur le poivron, à la suite du passage d’une coccinelle (sensée aider dans la lutte anti-pucerons et non pas infester mes plantes). Je menai alors l’une de mes premières actions dans ma lutte contre les pucerons. Les jours suivants, la lecture de la vie des rois de France, Vercingétorix puis Clovis, m’aidait dans l’amélioration de mes stratégies guerrières. Début octobre, un matin où j’étais mal réveillée, un accident de four remettait en cause la survie du poivron, mais la plante semblait ne pas avoir été touchée mortellement. Enfin, le 11 novembre, jour hautement symbolique, je me voyais obligée de pratiquer la politique de la terre brûlée pour en terminer avec les impitoyables prédateurs de sève et leur retirer tout moyen de subsistance. Aujourd’hui, même s’il n’y a plus de puceron – mais peut-on parler de victoire ? - le poivron n’est plus.

Je vous laisse méditer sur cet épisode et me dire ce que j’aurais pu faire d’autre (solution biologique, de préférence) Merci à tous et à bientôt pour des aventures positives, c’est promis.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
ben non!!<br /> la pluie passe dessus et entraine les cadavres....lol<br /> Allez le soleil parait qui revient!<br /> Toujours de la neige sur mes choux<br /> A bientôt<br /> Dany
Répondre
M
<br /> Pov chou !<br /> <br /> <br />
I
Bonjour!<br /> J'adore lorsqu'on raconte ainsi des mésaventures jardinières!<br /> Cet été ce sont mes haricots qui étaient infestés de pucerons et je n'avais croisé sur le terrain qu'une coccinelle qui d'ailleurs semblait battre en retraite! l'ennemi étant en trop grand nombre!<br /> J'ai ramassé alors tous les mégots du coin j'ai fait un jus de tabac et j'ai pulvérisé mes plants! sauvés qu'ils étaient mes haricots!<br /> Belle journée<br /> Dany
Répondre
M
<br /> Merci du conseil. Mais les harcots n'avaient pas un drôle de goût après ?<br /> <br /> <br />
C
Tant que c'est pas la fin des haricots.
Répondre
M
<br /> un poivron de perdu, 10 de replantés, mais je l'aimais bien<br /> <br /> <br />
E
Il fait peut être un peu trop froid et les jours sont sans doute un peu trop court pour ce beau mexicain. Les plantes ont un rythme de vie comme les humains, certains aiment le chaud, l'été et d'autres se complaisent dans le froid.
Répondre
M
<br /> Oui, je connais un arbre fou qui s'il n'est pas gelé et éventé l'hiver ne produit pas : le grenadier ! Le poivron est mexicain. C'est pour ça qu'il avait un grand chapeau ! Ou alors, c'était un<br /> tout petit Mexicain, caché dans le pot du poivron...trop tard !!<br /> <br /> <br />
N
bonjour main verte<br /> tu as fait du mireux que tu as pu<br /> bon dimanche<br /> nath
Répondre
M
<br /> Merci pour tes encouragements, heureusement le reste pousse !<br /> <br /> <br />