Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

art : pastels et autres peintures et dessins

Un farceur farcé

Le mari est de tempérament farceur, mais lorsque nous étions jeunes et doux au baiser, moi, j’étais plutôt psycho rigide. Ainsi, lorsque nous parlions (déjà !), mes propos reflétaient mes réflexions transcendantales et quand je lui posais une question existentielle, lui s’amusait à faire du second degré. Résultat, je prenais la mouche toutes les 3 minutes environ. Voyant ma mine renfrognée, il disait alors en riant « c’est pas vrai, je blague ». Je lui pardonnais donc, mais 3 minutes plus tard, retour à la case départ, j’étais à nouveau vexée.
Les choses ont bien évolué depuis. En effet, son caractère s’est assagi (en fait, il a moins de temps pour dire des bêtises), le mien en revanche s’est révélé et régulièrement, d’un mot, je retourne le mari comme une crêpe malgré ses 90 kg ! En voyant sa mine stupéfaite, je comprends aujourd’hui le plaisir qu’il avait à me taquiner mais contrairement à lui, je n’ai pas besoin de lui dire que je blague, car j’éclate de rire et il comprend qu’il s’est fait avoir !
A Noël, c’est pourtant lui qui nous a tous eus, mais il a aussi été le premier puni.
Il y a quelques jours, il avait fait le plus gros des courses et craqué pour un chapon. Il avait acheté une nouvelle nappe et un centre de table avec des étoiles, avait lavé la nappe, mais c’est moi qui l’avais repassée tellement elle était psycho rigide elle aussi et fripée, une fois sèche.
Hier, le mari a continué sur sa lancée et a enchaîné les différentes étapes de la préparation de la fête avec entrain : il a fait la vaisselle du petit déjeuner très rapidement, est allé chercher sa mère pour qu’elle passe Noël avec nous, s’est reposé 20 minutes seulement l’après-midi et a commencé à faire cuire le chapon à l’heure. Pendant que le monstre cuisait dans le four en suintant dans le plat plus d’un litre de graisse, il a mis la table avec l’enfant et ne m’a demandé d’aide que pour la farce. Comme un grand chef de cuisine, je suis venue donner les indications en pointant les ingrédients du doigt, mais voyant que le mari s’amusait bien avec l’enfant (qui voulait farcir lui-même l’animal parce qu’il faut remplir par les fesses), j’en ai profité pour appeler Grand-mère et Grand-père Main verte et leur souhaiter un joyeux Noël. En plein milieu de la conversation, le mari a surgi dans le salon en criant « j’ai foiré la farce ! » Habituée à ses exagérations et réflexions du second degré, j’ai continué la conversation puis je lui ai passé mes parents au téléphone. Mais là, il a répété à ma mère qu’il avait  gâché la farce. Grand-mère Main verte faisant aussi les frais des farces du mari (il lui téléphone pour lui rappeler que la lune est pleine car elle dit qu’elle dort mal les nuits de pleine lune), celle-ci ne l’a pas cru. Mais comme il insistait en disant que c’était vrai, je suis allée voir dans la cuisine. C’était vrai, en effet : dans le robot qui hachait la viande, l’œuf, l’ail, l’oignon et quelques raisins secs trônait encore l’arme du crime avec laquelle il avait assassiné la farce : la cuillère en plastique qu’il avait utilisé pour pousser le mélange vers le centre et qui avait été hachée en même temps que le reste des ingrédients…. Pas besoin de crier, le gourmand criminel était déjà puni (en plus, il avait préparé tout le repas ou presque). J’ai donc essayé de sauver les choses et passé la farce au tamis de mes yeux aiguisés, en retrouvant la plupart des filaments de plastique, légèrement plus blancs que les morceaux d’ail. Mais nous n’avons pas farci le chapon de peur qu’il en soit resté quelques morceaux et qu’ils ne fondent comme du gruyère dans le four. Le mari est excusé, tout s’est bien terminé, mais je crois que Grand-mère Main verte et moi tenons là un argument de grande qualité pour narguer le mari pendant de nombreux Noël encore.

Je ne lui ai pas sonné les cloches (photo Main verte)
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Pauvre mari!...Tiens, il me fait penser à quelqu'un!...Puis-je te demander de lui transmettre toutes mes amitiés, de l'assurer de ma compassion, de ma sympathie?...<br /> A tout à l'heure, Main verte, je reviens sur la dictée...En attendant, je vais aller...préparer le dîner! Bonne année à toute la famille Main Verte!...
Répondre
M
<br /> Je transmets, je transmets. Cela s'appelle la solidarité masculine ! Bises<br /> <br /> <br />
E
tous mes vœux accompagnent cette nouvelle année, ta nouvelle année
Répondre
M
<br /> Merci, ma cousine m'a dit la même chose !! On verra. Bises<br /> <br /> <br />
D
Meilleurs voeux et que du bonheur en 2009! Pascal.<br /> pascaldjemaa.over-blog.fr
Répondre
L
Bonjour! Merci pour tes voeux! cette fois j'ai enfin fété ça ( depuis 12 ans pas de reveillon!! ) pour voir ça en photo c'est ici( enfin ici il ne passe pas mais il est aussi en haut de mon blog) <br /> mais ça t'intèrésse pas forcement de me voir en clown lollll<br /> maintenant les voeux c'est fini please! On avance avec le sourire et la bonne humeur méme si les aléas de la vie reste là.<br /> Je recommence donc mon année avec un pt conte très court pour ceux qui n'aime pas lire ou n'ont pas le temps et ensuite un article par jour.<br /> Gros bisous et bonne fin de journée<br /> Bizzzzzzzzzzz
Répondre
P
Heureuse année 2009 à toi et aux tiens ! Que cette nouvelle année vous apporte santé, propérité et amour ! avec toute mon amitié, bien à toi
Répondre