Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 14:37
Nous ne sommes que fin janvier, mais cela fait déjà un mois que les jours rallongent et les plantes de l’appartement le sentent. Dans un grand pot, où deux pieds de tomates sortis en automne semblaient fossilisés, une salade pousse toute seule. J’ai bien envie d’en planter une autre, en priant qu’aucun puceron ne vienne vampiriser mes cultures car dans l’appartement, des moucherons avides rôdent déjà.
Pourtant, je devrais me réjouir de leur présence. En effet, j’ai appris récemment que lorsqu’on crée un coin de verdure, une nouvelle biodiversité apparaît également. Pour peu qu’on n’y mette aucun produit chimique et qu’on laisse la fenêtre légèrement entrouverte, une première espèce en appelle une autre, qui en nourrit une autre et à la fin de l’été, on a une véritable jungle dans 2m2. En y repensant, l’année dernière, j’ai effectivement vu passer dans mon salon une coccinelle aux pieds contaminés, des pucerons au ventre creux qui n’avaient pas d’oreille et n’ont rien voulu entendre de mes sommations, des poux (dans la tête de l’enfant), des vers grouillants dans la ciboulette mais aussi Pic et Gratouille, nos araignées familières. En y repensant encore mieux, j’ai eu aussi des cloportes que j’ai récupérés immédiatement sur un morceau de papier et qui ont fait juste après un saut sans parachute jusqu’au bas de l’immeuble où un jardin beaucoup plus intéressant les attendait. J’ai aussi reçu la visite d’un insecte dont je ne savais pas si je devais me méfier ou non. Il ressemblait à un bâtonnet ailé, avec un grand fil qui pendait entre les pattes et il volait avec lenteur. Renseignement pris, il me semble qu’il s’agissait d’un ichneumon (prononcer « ikneumon »), sorte de guêpe anorexique qui parasite d’autres insectes en pondant directement dans leur larve ! Un vrai film d’horreur dans le pot de fleur… J’ai aussi vu passer un mille-pattes et j’ai croisé Schnell, un escargot d’infanterie faisant des allers-retours express dans le pot du poivron et qui a sans doute fini sa course dans un platane, à moins qu’il ne soit en train de reprendre haleine, caché sous une feuille. Toute cette vie s’est développée en quelques mois et il y a des jours où – modestement - je me demande si en plus d’avoir la main verte, je n’aurais pas un petit don de création transmis par notre Chef à tous (non, pas celui-là ! L’Autre, BEAUCOUP plus haut !!)… Cela dit, contrairement à Lui, ma biodiversité doit rester dans ses pots, sinon, la sentence est terrible et le pêcheur passe par le truchement du tuyau de l’aspirateur.
Tout avait bien fonctionné jusqu’ici, quand une puce (que l’on nommera Eve, mais dont la ressemblance ou relation avec tout être existant ou ayant existé serait fortuite), s’est invitée dans mon Paradis. C’est l’enfant qui a d’abord été touché et s’est levé un matin avec une piqûre sur la jambe. Tout le monde sait que les puces peuvent sauter cent fois plus haut que leur hauteur, mais cette Eve-là devait être championne olympique ou carrément diabolique car elle a réussi à sauter sur le lit en mezzanine de l’enfant, soit à plus d’un mètre 70. Comme au deuxième jour, elle avait à nouveau piqué l’enfant, j’ai employé les grands moyens et changé ses draps et sa housse de couette. Au troisième jour, l’enfant n’avait pas été piqué. Mais la perfide est venue s’installer dans mon lit et au quatrième jour, c’est moi qui ai été piquée au cou ! Alors, j’ai frappé très fort. J’ai retiré mes draps et la housse de couette et j’ai provoqué un déluge d’eau savonneuse et de vinaigre sur le parquet !
Mais soyons modeste et comme a dit Jésus, rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu et la puce au chat du voisin (ça, c'est moi qui le dis, ne cherchez pas dans les Ecritures !). Ce n’est pas moi qui ai créé la biodiversité dans mes pots de fleurs, c’est Lui ! Moi je favorise son développement car la biodiversité de nos pots de fleurs comme celle de nos jardins est beaucoup plus importante que ce que l’on croit.


Quelle coincidence ! Alors que j'écrivais l'article, un cloporte parachutiste a cherché l'aventure hors d'un pot ! (photo Main verte)

Partager cet article

Published by Main verte
commenter cet article

commentaires

Chantal H-H 29/01/2009 15:43

une petite surprise pour toi :
http://www.dailymotion.com/video/x5lgu_acarienscannibales_animals

Mignonnes ces petites bébêtes, non ? ;))

Main verte 29/01/2009 19:09


Je vais aller voir ça. J'en ai déjà des frissons !! BIses


meli-melo de paysages 28/01/2009 22:29

j'ai vu que j'avais une veritable jungle dans mon appart' quand on a demenagé!!! lol
pourtant, ce n'est pas ce qui va m'arreter d'en avoir plein d'autres!

Main verte 29/01/2009 09:19


Tu as bien raison !


pierrot 28/01/2009 14:18

ichnemon, je confirme, gaffe ça pique!

Main verte 28/01/2009 18:46


Ah, bon !! J'ai vécu dangereusement sans le savoir !!!


Tristana :0125: 27/01/2009 22:44

et bien au bout de 15 je prends du PQ , je les ramasse et je les jettes dehors!
j'attends le printemps avec impatience car ils rentraie tpar la porte d'entrée mais j'ai fait mettre une véranda devant alors je verrais bien si ça les freine!
pas d eréponse écolo , j'vaais cherhcé sur le net mais il disaient qu'il fallait apprendre à cohabiter !!!
pas question!!
biz=)

Main verte 28/01/2009 08:57


Je viens de lire que dans nos maisons, on n'en a pas besoin (sauf les faucheuses qui mangent  les moustiques). Parfois, on peut les héberger le temps d'un hiver mais pour éviter qu'ils
n'entrent, un rideau suffit. Si c'est une véranda, c'est meiux.


claude lasnier 27/01/2009 09:10

Heureusement que tu n'as pas continué l'inventaire de ta biodiversité apartementesque avec un microscope car là, il aurait fallu encore allonger la liste des habitants de ton appartement! Enfin, pour ce qui est visible, c'est déjà pas mal!

Main verte 27/01/2009 09:52


Oui, et pour le reste, je ne préfère pas savoir !!


Présentation

  • : Le blog de Main verte
  • Le blog de Main verte
  • : les aventures de la culture en appartement
  • Contact

conseil écolo