Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

art : pastels et autres peintures et dessins

Courbe de Gauss et rêves de gosse !

Comment imaginez-vous votre ligne de vie ? Moi, je l’imagine comme une courbe de Gauss, celle qui monte et qui descend. A chaque anniversaire, je mets un point fictif sur ma ligne fictive et en un instant, je sais où j’en suis de mon existence. Ce n’est pas franchement joyeux (surtout depuis que j’ai passé le sommet de la courbe !!), mais cela me permet de me rendre compte du temps qui reste et d’en profiter ! Ainsi, avant j’étais sérieuse. Mais petit à petit, j’ai laissé mes aspirations me montrer la voie et aujourd’hui, je réalise sérieusement les projets que je souhaite mener et ceux que l’on me confie dans le domaine qui me plait : l’environnement.
Pourquoi l’environnement ? Car ce domaine me permet de me projeter dans l’avenir, en imaginant un monde meilleur. Je garde donc l’espoir et j’agis au présent pour que mon idée de l’avenir devienne réalité. En un mot, je prends mes désirs pour la réalité ! Et ça marche !! Jules Verne avait bien imaginé le voyage de la Terre à la Lune. Je ne m’appelle pas Jules, mais côté imagination, c’est tout comme !
Alors comment je le vois mon monde quand je serai encore un peu plus bas sur ma courbe de Gauss ? Plus sain. L’air sera plus respirable car l’ère du CO2 sera terminée. Moins bruyant aussi car les véhicules (surtout les pétrolettes) seront électriques. Il sera également embaumant car les villes et les campagnes seront plantées d’arbres et de plantes sur chaque cm2 possible pour absorber le CO2 déjà émis et tenter de freiner le changement climatique et ses tempêtes. Le monde ira au ralentit, parfois, quand les tempêtes obligeront parents et écoliers à rester chez eux pendant deux jours et que l’économie sera à l’arrêt. Mais dès la fin de la tempête, les gens ressortiront, heureux d’y avoir échappé et chacun se mettra à reconstruire et à améliorer les choses. Les maisons seront toutes bioclimatiques et produiront de l’énergie et puis, cerise sur le gâteau, tous les immeubles en ville auront OBLIGATOIREMENT un balcon pour faire pousser des fleurs ou des légumes bio ! Les déjections canines sur les trottoirs auront disparu. En effet, elles vaudront leur poids en or pour produire de l’engrais, et les cradoques qui aujourd’hui n’hésitent pas à laisser leur chien se soulager devant l’école de l’enfant seront les premiers à se jeter sur les crottes pour en tirer un profit immédiat ! Alors, il sera pas beau mon monde ? Et vous, comment imaginez-vous le vôtre ? Faites remonter vos rêves de gosses à la surface et faites-nous rêver aussi : à nous tous, on va bien réussir à construire un monde meilleur !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine, ah les crottes de chiens,en france cela diminue peut-être, ici cela augmente,en 2003 je 'n'en ai jamais vu,maintenant c'est comme a paris,il faut regarder où l'on marche! ferais mieux de continuer a les bouffer ! au moins c'était propre ,nan ,je igoles, mais ici cela devient un probleme,apparemment pas encore de motos , et pas d'éducation pour les maitres , bonne journée. :0059: bye<br /> http://dany.enchine.over-blog.com/
Répondre
M
<br /> Ben, ici, c'est pareil ! Mais dans certaines villes, des maires commencent à mettre vraiment des  contraventions. Bonne journée !<br /> <br /> <br />
E
Mon "dada" c'est le commerce équitable que j'ai la chance de pouvoir enseigner aux nouvelles générations (je suis prof d'histoire, géographie, éducation civique en collège et lycée).
Répondre
M
<br /> C'est amusant ton deuxième message, je viens de te répondre (au 1er) en parlant du commerce équitable justement ! C'est super de le faire et de faire passer le message. Moi, j'achète bio local ou<br /> non pour protéger notre santé à tous, une autre façon d'être solidaire avec les gens. Je redécouvre l'Histoire avec l'enfant et je lui fait des comparaisons avec aujourd'hui, ou bien j'explique<br /> pourquoi aujourd'hui, c'est comme ça et tout s'éclaire ! Bises<br /> <br /> <br />
M
Je suis tout le temps en train de râler quand je vois et que j'entends ce qui se passe en France et dans le monde. Je suis contente quand les gens manifestent leur mécontentement (et il y a matière en ce moment). Mais sommes-nous entendus ? J'ai bien peur que non. Il y a trop d'intérêts financiers en jeu. Et il y a encore trop de gens qui se laissent manipuler. Mon optimisme commence à s'essouffler.... Bises.
Répondre
M
<br /> Oui, je pense comme toi que tout le monde n'écoute pas et profite de la situation précaire de certains pour abuser. C'est pourquoi je crois plutôt en une action locale, associative qui agit au<br /> quotidiien et à l'action individuelle car 1+1+1+1... Bises<br /> <br /> <br />
B
J'aime ton optimisme, hélas je ne l'ai pas...<br /> Notre monde va à sa perte, nous ne voyons que la partie emmergée de l'iceberg...que les conséquences des méfaits des années 50....mais nous sommes déjà 60 ans plus tard...Voilà pourquoi je ris de pouvoir pleurer.<br /> désolée pour ma déprime
Répondre
M
<br /> Ben non, ne t'excuse pas. Il faut aller voir des gens, sortir même quand on a envie de rester chez soi. Prends un prétexte : aller faire un tour à la bibli pour voir s'ils ont de nouveaux livres,<br /> faire un tour au parc d'à côté ou dans les champs pour voir les fleurs s'ouvrir, c'est le moment. La nature passe aussi par des moments tristes mais au printemps, elle repart. Personne n'a dit que<br /> la vie est gaie. La prof de maternelle de l'enfant m'avait dit "la vie est une vallée de larmes". Mais maintenant que tu es là, ne perds pas ton temps. Va t'acheter des fleurs. Regarde si tes<br /> coussins n'auraient pas besoin d'un coup de machine à laver. Ta voisine ou celle d'après ne serait-elle pas contente si tu l'invitais à boire un thé ? Je n'étais pas née dans les années 50 mais je<br /> n'ai pas envie de me laisser empoisonner sans rien faire. Ils ont fait des bêtises, c'est à moi de réparer si je peux, pour moi et pour l'enfant d'abord et pour les autres aussi. Ne te lance pas<br /> dans l'ascension de l'Everest tout de suite. Fais une chose aujourd'hui et dis-le moi. Ok ? Bises<br /> <br /> <br />
F
Pour ma part, je rêve d'un monde de paix et de solidarité où le respect et la tolérance seraient des valeurs partagées et universelles....<br /> Mais il y a encore du boulot !<br /> Biz et bonne fin de semaine.<br /> A bientôt
Répondre
M
<br /> Oui, ça laisse rêveur, même, tellement la tache est grande. Bises<br /> <br /> <br />