Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

art : pastels et autres peintures et dessins

Une heure de plus et on serait arrivé en Chine

Les traditions, ça a du bon, surtout quand du chocolat nous attend au coin du buisson. Alors, pour le week-end de Pâques, nous sommes allés chez Pépé et Mémé Main verte, à 150 km de la grande ville. Comme il faut moins de deux heures pour y arriver, on est parti à 11 heures, le temps de faire la vaisselle du petit-déjeuner, de charger la voiture et de passer le petit coup d’aspirateur que je n’avais pas pu passer la veille. On se dépêchait un peu car on avait dit qu’on partirait entre 10h et 10h 30, et on était déjà en retard…
Heureusement, la radio avait dit à 8h30 que ça bouchonnait vers le péage de Saint Nounours, mais à 10h30, les embouteillages s’étaient déplacés 200 km plus loin. Nous aurions donc le double ruban de bitume pour nous et les chocolats au bout de la route !
Enfin, nous sommes partis. Il n’y avait effectivement personne dans l’avenue qui nous emmenait vers la sortie de la ville. Mais à la sortie de la ville, ça coinçait.
- Ben, y z’avaient dit que ça roulait ! ai-je fait remarqué.
- Ca doit être un accident, a répondu le mari, ça va se dégager plus loin.
Plus loin, c’était toujours aussi bouché. Et pas de trace d’accident.
- Bon, on va appeler Mémé, a dit le mari. "Allo Belle Maman (il met les formes quand il veut), nous sommes pris dans les embouteillages. Nous ne sommes même pas encore au péage de Saint Nounours… Oui, je sais, il est déjà midi. On vous rappelle quand on a atteint l’embranchement de la A quarante-douze".
Une heure plus tard…
- Allo Belle Maman, ah, c’est Beau Papa. Bon, on n’est toujours pas arrivé au péage de Saint Nounours, on roule en première et on s’arrête.
- SI VOUS AVEZ FAIM, COMMENCEZ SANS NOUS, ai-je crié dans la voiture.
- Mais j’ai mis le mains libres, t’as pas besoin de hurler ! a hurlé le mari
Effectivement, j’ai entendu Pépé qui disait :
- Non, on vous attend.
 Et Mémé (qui a toujours peur pour nous) a rajouté :
- De toute façon, même si vous êtes en retard, ne foncez pas !
- MAIS ÇA FAIT DEUX HEURES QU’ON ROULE EN PREMIERE !! avons-nous tous crié dans la voiture (tant pis pour le mains libres).
- Bon, on vous rappelle quand on est sur la quarante-douze, a dit le mari.
Alors on a mis la radio et au point route, ils ont répété que ça roulait bien et que les retenues se situaient maintenant en Rhône-Alpes ou à Bordeaux. Pov’ nase. On va mettre la radio des blagues. Au moins on rigolera. Mais sur la radio des blagues, ils commençaient à raconter une histoire de zizi et de femelle du chat (je n’invente rien), alors on a éteint parce que l’enfant, derrière, comprenait tout ! De toute façon, l’enfant avait faim.
- Mange le chausson au thon/tomates que tu as fait hier, si tu veux, d’ici à ce qu’on arrive…
- Je l’ai mis dans mon sac mais Papa a tout chargé dans le coffre. Je lui ai dit mais il n’a pas voulu m’écouter….
Comme par hasard, à ce moment-là, ça a commencé à rouler suffisamment pour qu’on ne puisse plus descendre en vitesse, prendre le sac en question dans le coffre, et remonter dans la voiture pour passer la première. On a roulé en seconde jusqu’au péage de Saint Nounours. Là, de pauvres étudiants appuyaient sur le bouton pour nous et nous donnaient le ticket pour éviter que les voitures ne s’arrêtent et ne bouchent encore plus l’autoroute. Super sain comme job ! Ensuite, ça a roulé en seconde, puis en première une autre fois et lorsqu’on est sorti pour prendre la A quarante-douze, ça a roulé pour de bon. On a rappelé Mémé pour qu’elle lance la viande, qui était très bonne, même si on l’a mangée à l’heure du goûter. Ensuite, on a cherché les œufs. Cette fois-ci, j’avais dit à l’enfant que je ferais la compèt avec lui pour de vrai. J’en ai trouvé 7. On était ex æquo. En revanche, j’en ai mangé moins. Oui, mais moi, on ne m’appelle pas Vomito ! Cela dit, cette année, l’enfant n’a pas vomi. Et c’est tant mieux car notre voyage ne s’arrêtait pas là !! On devait aller dans la maison du sud.
Comme le mari avait abusé de tout ce qui était liquide et à teneur en alcool à table, j’ai conduit pour la suite. Mais là encore, les embouteillages nous attendaient car ils avaient décidé de refaire l’autoroute pour les vacances et on roulait dans les deux sens sur un même tronçon (enfin « roulait », c’est beaucoup dire…) On est donc arrivé six heures plus tard, vers minuit au lieu de sept heures. Je commençais à faiblir et l’homme ne pouvait pas me reprendre. Un lapin est passé sous la voiture, mais j’ai visé juste pour qu’il passe au milieu et non pas sous les roues. Il a eu les oreilles qui ont chauffé, le pauvre, car ça a fait « bling », mais ensuite, je l’ai vu dans le rétroviseur courir vers la droite puis vers la gauche. J’espère qu’il n’a eu que mal aux oreilles.
Enfin, on est bien arrivé. C’est le principal. Mais quand on fait le compte des heures passées à polluer et à attendre, on aurait pu partir en Chine, ça aurait fait pareil. Elle sort quand la voiture électrique ? Cette année ! Ouf, j’ai eu peur. Pendant un moment, j’ai cru qu’on n’y arriverait jamais.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je compatis à tes aventures routières. Tout ça est de la faute des médias et la bébête pas fufute, qui annoncent les bouchons à 10 ou 13h sur la route untel ou le périph' machin...donc forcement tout le monde décale, évite et se retrouve en même temps sur leurs screugneugneux d'itinéraires Bis ter etc..affamés, énervés et la vessie (voire plus) qui crie au secours, avec aucune possibilité d'y remédier...Buffalo bill revient, j'en ai retrouvé un !!
Répondre
M
<br /> Il y a des moments où on se dit que notre système de société est dingue ! bises<br /> <br /> <br />
D
Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine,cette histoire me rappelle aussi de bons (?) souvenirs , je te souhaite un bon week end.. :0059: bye<br /> http://dany.enchine.over-blog.com/
Répondre
M
<br /> Tu aurais dû nous les raconter ! Je vais passer. BIses<br /> <br /> <br />
V
Je viens te souhaiter une bonne fin de semaine<br /> Bisous<br /> Viviane
Répondre
M
<br /> bises aussi !<br /> <br /> <br />
V
Je viens te souhaiter une bonne fin de semaine<br /> Bisous<br /> Viviane
Répondre
M
<br /> merci Viviane, j'irai chez toi bientôt ! bises<br /> <br /> <br />
L
Un coucou rapide car mon voyage se profile , ma valise est faites avec pt cadeaux et bouteille de genièvre pour faire la fiesta ... là je bosse donc j'ai peu de temps , faut bien des sous pour partir<br /> gros bisous ici sous le soleil et j'ai quand même la migraine<br /> <br /> Il y a une expo chez mon encadreur de mes broderies<br /> tu peux les voir sur<br /> http://venezolana.winspiral.net<br /> <br /> dès que j'ai un peu de temps je mettrais les photos des dernières finies
Répondre
M
<br /> Merci, bonnes vacances !<br /> <br /> <br />