Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 15:11
Déjà 20 ans ! Et pourtant l’émotion m’envahit quand je repense à ces moments. En effet, j’ai eu la chance de vivre en Allemagne entre 1989 et 1990, quand le mur de Berlin est tombé.

J’étais partie comme assistante de français dans un lycée d’état en interrompant mes études pour une année. J’étais si jeune que certains de mes élèves de terminale qui avaient redoublé n’avaient que 2 ans de moins que moi ! La vie était belle : cours le matin au lycée, temps libre l’après-midi pour découvrir l’indépendance, meubler ma première chambre de cité U et suivre une unité de valeur en histoire de l’art à l’Université de la ville. Avec ma paie d’assistante, je me suis offert ma première cocotte-minute et ma première télévision, en noir et blanc sinon c’était trop cher. Le luxe ! Un soir de novembre, j’ai allumé mon poste et sur l’écran la nouvelle tournait en boucle : le mur était tombé, le mur était tombé ! On voyait des gens qui passaient la frontière, du mousseux à la main. Certains étaient souriants, d’autres en pleurs, émus de pouvoir enfin sortir. Je me souviens d’images se déroulant la nuit. Devant mon petit écran, j’étais moi aussi en pleurs. Pourquoi ? Parce que je sentais le soulagement des gens qui passaient à l’Ouest pour la première fois, parce que sur leur visage, on devinait les angoisses qu’ils avaient dû ressentir de l’autre côté, parce qu’on savait qu’eux ne pouvaient pas voyager comme nous, aller où ils le souhaitaient, même pour une semaine de vacances. L’espoir aussi était très présent. Les Allemands de l’Ouest disaient qu’ils étaient leurs frères et pour le moment, c’était les traits communs qui unissaient tous ces gens. Et cet espoir était émouvant aussi.
Pour fêter l’événement, et parce que l’administration allemande fait bien les choses, tous les assistants de français de la région où je travaillais ont été invités à passer une semaine à Berlin en mai. Dans le bus qui nous conduisait là-bas, l’ambiance était joyeuse. Mais une fois à Berlin, lorsqu’au coin d’une rue nous l’avons vu, gris, froid, menaçant, un silence de plomb a laissé place aux rires. Notre respiration est restée contenue jusqu’à ce qu’on arrive au Checkpoint Charlie, frontière entre l’Est et l’Ouest. Nous avons longé le mur, vu le no man’s land. J’ai juste passé la tête. J’avais peur qu’il y ait des pièges à cet endroit. Nous sommes montés sur une passerelle d’observation de l’Est et avons vu les immeubles gris aux fenêtres barricadées où plus personne n’habitait depuis longtemps car trop proches du mur et avec une vue sur l’Ouest. Nous avons regardé les tags sur le mur côté Ouest. C’est alors qu’un assistant a sorti un marteau de son sac à dos et nous a proposé de casser des morceaux du mur. Quelle bonne idée ! Nous allions participer à la démolition du mur, ouvrir une brèche encore plus grand, participer à l’élan de liberté ! Tour à tour, nous avons détaché des morceaux. Je les ai encore aujourd’hui.

Partager cet article

Published by Main verte
commenter cet article

commentaires

EmelineEcologie 28/11/2009 14:04


J'en ai des frissons rien qu'en lisant l'article. Ce doit être incroyable d'avoir vécu ce moment.


Main verte 28/11/2009 18:36


le souvenir est très vivant aussi !


nadia-vraie 21/11/2009 05:44


Oui,ce devait être émouvant participer à démolir ce mur,je crois que tu t'en souviendra toujours.je me souviens à ce moment-là d,avoir été très contente pour les gens de l'est.Et combien sont morts
en essayant de franchir ce mur et ceux qui aidaient les gens à s'évader par un tunnel fait dans une maison.
En 2001,j'ai visité berlin,ce mur où il restait quelques morceaux encore debout et naturellement le musée qui est très intéressant d'histoires.
Bonne journée main verte et à bientôt.(clic)


Main verte 21/11/2009 15:44


c'est émouvant après coup aussi ! bises


Urga 19/11/2009 10:32


coucou c'est Urga du banian ... suis de retour ... enfin ! merci pour tes petits messages laissés durant mon absence .. en première page de mon blog tu trouveras une explication complète sur le
banian avec photo ... c'est dans ce qu'on appel "un ascenseur "... A bientôt et belle journée à toi

Urga


Main verte 19/11/2009 21:13


Merci, j'irai voir cela. Bises


Bruno 15/11/2009 09:13


Expérience émouvante Main verte. Au moins toi, tu ne baratines pas sur le jour où tu as été jusqu'au mur...


Main verte 15/11/2009 11:30


Merci Bruno, oui, j'ai entendu cela à la radio. L'honneur, ça veut encore dire quelque chose ?


Nénette 14/11/2009 22:33


Moi aussi, j'étais assistante de français à Berlin, et par le blog de Melodye-meli-melo, j'arrive au tien et à découvrir cela... un peu magique la blogosphère ! mais j'y étais bien avant toi, dans
les années 75 et les deux blocs étaient encore bien séparés, on ne pouvait aller passer qu'une journée à l'Est, il fallait rentrer le soir. Bis bald !


Main verte 15/11/2009 11:24


bis bald ! J'ai pas mal perdu mon niveau d'Allemand depuis, mais je le conserve un peu par plaisir.


Présentation

  • : Le blog de Main verte
  • Le blog de Main verte
  • : les aventures de la culture en appartement
  • Contact

conseil écolo