Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 15:25

P1000728.JPG5 ans déjà que j'écris sur mes plantes ! Et toujours plein de choses à vous dire et à vous faire découvrir sur elles. Vous vous souvenez peut-être qu'en 2009, je vous avais avoué que j'attribuais parfois un caractère à mes plantes (ici). Pourquoi pas ? Les supers génies des mathématiques voient bien les chiffres et les nombres comme des éléments avec certaines particularités.

Je veux bien que le 9 ressemble à un visage de profil avec un grand sourire et qu'un 6 vous fasse penser à une personne faisant de la gymnastique les pieds en l'air, mais j'ai un peu mal à imaginer quoi que ce soit pour 1999. Tiens, si finalement : cela me fait penser à un bus avec un conducteur et trois passagers ! Et avec un 0 devant, ça fait un volant pour le conducteur ! Bon, alors 326780 ne me fait penser à rien du tout sauf à des chiffres qui nécessitent un peu d'attention pour pouvoir les lire : "trente-deux mille - non y'en a un de plus : trois cent vingt-six..." bref, le truc casse-pieds que seul un super génie des mathématiques peut trouver super génial... A noter toutefois : si c'était l'argent disponible sur mon compte en banque, je trouverais cela sans doute super génial aussi sans être un super génie. Bon, j'arrête avec les chiffres, j'étais venue parler plantes.

Tout cela pour dire que je trouve mon coqueret coquet. Le coqueret du Pérou, également appelé Physalis peruviana par les expertums des plantums, est une plante de la famille des solanacées (tomates, poivrons, aubergines) mais son fruit ressemble à une cerise orange. Vous en avez certainement déjà mangé sur un toast dans un buffet. En réalité, on dirait que le coqueret veut séduire. Il fait pousser ses fruits dans de petites bourses en papier. C'est très joli, le papier de la bourse est très délicat et il faut l'ouvrir en corolle pour découvrir le fruit. Plus que coquet, je devrais dire que le coqueret est précieux, à mettre tant d'attentions pour produire ses fruits.

Mais sous son aspect joli coeur, le coqueret est dur en affaires. Il ne produit que sur les nouvelles tiges. Comme si les pieds avec expérience (les pieds "seniors") risquaient d'en imposer un peu trop ou de grèver le budget minéraux/vitamines du pot. Il faut dire aussi que si le coqueret ne s'investissait pas en bourses, il pourrait peut-être fructifier ET conserver ses pieds seniors au lieu de les mettre à la retraite anticipée. Mais voilà, le coqueret veut du rendement rapide et si on ne connaît pas son caractère, on commet des erreurs. C'est ce qui m'est arrivé. Je voyais bien que mon coqueret grandissait en multipliant les nouvelles tiges. Il poussait tellement tous azimuts que j'avais dû scotcher les dernières branches qui poussaient ça et là et finissaient par faire une bulle disproportionnée par rapport à la taille réelle du pot. Alors en mauvaise gestionnaire, j'ai coupé tout ça en ne gardant que les valeurs sûres, les pieds seniors. Résultat, je n'ai presque pas eu de retour sur investissement cette année et nous avons mangé 3 malheureux coquerets, délicieux - certes - mais pas de quoi vendre sa production et voir s'afficher le chiffre 326780 sur son compte en banque. Etre un super génie des plantes n'est pas donné à tout le monde.

 

(photo Main verte) : le coqueret et sa production la première année sur de jeunes tiges.

Partager cet article

Published by Main verte - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Oxygène 04/08/2013 16:36

J'ai beaucoup aimé ta façon humoristique d'analyser les chiffres et les plantes, sans parler de la technique de fructification et, du coup, de ta "tristesse" de voir que les pieds seniors ne sont
pas rentables... ;-)
Bravo pour ton humour.
Je ne connaissais pas le nom de Coqueret pour cette plante/fleur. Je ne connaissais que Physalis ou Amour en cage. S'agit-il de la même plante et celle à laquelle je pense est-elle comestible ?
Bon dimanche à toi Main verte et merci pour ta réponse au sujet du bio. Je vais tenter de faire mes courses intelligemment, promis ;-)

Main verte 05/08/2013 12:12



J'essaie de faire plaisir en racontant ce que j'observe sur mes plantes pour aider les lecteurs à mieux "cultiver"... Alors, on dirait bien que les amours en cage sont des coquerets du pérou.
Regarde le nom latin si tu as des graines ou une plante en vue.


Bonne journée !



lizathenes 03/08/2013 18:39

Ici on dit qu'il ne faut pas arroser les oliviers. J'ai tenté l'expérience et bien oui : ça marche !

Main verte 04/08/2013 09:00



Il est vrai qu'un stress fait produire des fleurs ou des fruits, mais jusqu'à un certain point !! Merci pour ton conseil :)



Quichottine 03/08/2013 12:26

Tu as une façon incroyable de présenter tes plantes... Je les imagine tout à fait.

Merci pour les rires du jour, et pour tout ce que j'apprends chez toi.

Passe une douce journée. Bises.

Main verte 03/08/2013 15:58



Merci Quichottine, c'est exactement mon ambition avec ce blog : amuser les lecteurs et leur donner des conseils si j'ai réussi.


Bonne journée !



patriarch 03/08/2013 09:41

Non c'est sur ! je ne connais rien du tout en plantes et fleurs... Bon samedi Bises

Main verte 03/08/2013 15:57



Patriach, il faut se lancer !! Tu verras, ça pousse.


Bon samedi



erato 02/08/2013 19:58

Je n'ai pas de coqueret mais j'ai un tapis qui grandit, d'amour en cage. C'est de la même famille , je crois.qu'il vaut mieux ne pas les tailler!!! Mais c'est envahissant! mais joli!
Douce soirée....au frais

Main verte 03/08/2013 15:56



Amour en cage ? Je ne connais pas. Je vais chercher ! J'imagine déjà que c'est joli comme tu le dis.


Bonne journée !


 



Présentation

  • : Le blog de Main verte
  • Le blog de Main verte
  • : les aventures de la culture en appartement
  • Contact

conseil écolo