Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 12:07

Le mot biodiversité est apparu dans les années quatre-vingt. Il désigne l'ensemble du vivant sur terre et les équilibres naturels, en lien direct avec les activités humaines.

Créé en 1985 par le scientifique américain W.G. Rosen et utilisé dans un colloque à Washington l'année suivante, le mot biodiversité a été repris et popularisé au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992.

La biodiversité désigne l'ensemble du vivant sur la terre, depuis le micro-organisme présent dans le sol ou dans l'intestin humain (la flore intestinale) aux animaux terrestres et marins, en passant par le monde végétal.

Il inclut les écosystèmes, c'est-à-dire les liens d'interdépendance entre les espèces et entre ces espèces et leur environnement, et la variété des gênes.

Plus la biodiversité est grande, plus elle possède de capacités pour s'adapter aux évolutions des conditions de vie sur terre.

En tant que mammifère supérieur, l'homme fait partie intégrante de la biodiversité et en dépend pour vivre. Il se nourrit de plantes et d'animaux ou de leur production (lait, miel). Il se soigne en utilisant des molécules végétales ou animales, confectionne ses habits à partir du coton, de laine, de lin. Le bois lui sert à se meubler et à se chauffer, le pétrole et le charbon à se chauffer ou à se déplacer.

Depuis plusieurs décennies, l’utilisation par les humains de la biodiversité se fait à un rythme trop soutenu qui ne permet plus son renouvellement naturel.

En rompant les équilibres des écosystèmes et en polluant, les hommes affaiblissent ou font disparaître des pans entiers de la biodiversité qui auraient pu leur servir comme nouvelles sources de médicaments ou pour trouver des espèces capables de s’adapter à la modification du climat en cours.

La perte de biodiversité se ferait à un rythme 1000 fois supérieur au rythme naturel. L'année 2010 a donc été désignée par les Nations Unies comme l'année de la biodiversité pour faire comprendre qu’il faut protéger notre environnement, lui conserver sa grande variété qui lui permet de se renouveler, car nous en dépendons directement pour vivre.

pollinisation des fruits et matériau de construction, deux exemples d

Partager cet article

Published by Christine Véa - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Main verte
  • Le blog de Main verte
  • : les aventures de la culture en appartement
  • Contact

conseil écolo